cyclingtest

Mavic XA PRO

Pour partir au Maroc sur l’AMR, je ne voulais pas prendre les CROSSMAX SL ULTIMATE que j’utilise d’habitude, ce sont des chaussures parfaites pour des longues distances mais trop rigides et trop étroites pour une course à étapes dans la chaleur. Par expérience, je sais que mon pied sur des très longues distances, a besoin d’un peu plus de place, si je ne veux pas avoir des fourmillements. De plus je savais qu’il y aurait pas mal de hike-bike, des sections où il faudrait pousser le vélo et donc marcher. Avec des chaussures aux semelles très rigides, la marche devient vite compliquée et peu confortable.

J’avais vu ce modèle à leur sortie chez Mavic et discuté avec leur concepteur. Elles ont été pensées par les designers de chez Mavic et Salomon, on voit bien certains points communs aux deux marques, notamment la semelle très proche des chaussures de trail-running de chez Salomon. Comme pour une paire de running, je les ai choisis avec une pointure de plus, pour laisser le pied à l’aise même si il gonfle.

Je les ai utilisées pendant environ 200 kilomètres, pour la préparation de l’AMR et pendant les 1200 km de la course. Les photos ci-dessus ont été prise au retour du Maroc avant lavage. Je n’ai eu aucun souci pendant la course, pas d’ampoules, ni de d’échauffement. La largeur de la chaussure permet au pied d’être bien sur des très longues distances, sans flotter grâce au système BOA et à la lanière en haut du coup de pied. J’ai apprécié la semelle qui accroche bien, même dans la boue que j’ai eu pendant ma préparation, les crampons sont assez écartés les uns des autres pour l’évacuer facilement. La souplesse de la semelle permet de marcher sans avoir cette impression de marcher avec des chaussures de foot, que l’on a avec des chaussures de race souvent. Mais sur des parties roulantes, j’ai quand même eu la sensation de ne pas prendre de l’énergie, elle reste assez rigide pour bien appuyer sur les pédales. L’usure n’est franchement pas trop visible malgré mon utilisation sur des chemins très usants et qui auraient pu les abimer. Au Maroc, un ami avait le modèle plus léger (les XA) qui sont sortis beaucoup plus usés, la semelle complètement râpée et le mesh déchiré.

En conclusion, je dirai que ce sont de bonnes chaussures pour de la rando itinérante, de l’enduro, de la très longue distance en tout-terrain ou même en cyclotourisme si besoin. Il faut bien les essayer avant de les acheter car elles n’ont pas du tout le même shape que les modèles de race, plus larges surtout au niveau de la Toe Box. La respirabilité est très bonne malgré mon utilisation par fortes chaleurs et pendant de longues journées.

Laisser un commentaire