Cande_Lapierre_ParisRoubaix_1

Lapierre PULSIUM 500

Pas le droit de flancher, pas le temps de regarder le paysage. Sur ce secteur pavé, les mètres deviennent des kilomètres, les secondes des heures et pourtant je les savoure encore. C’est la 3ème fois que je roule sur le secteur le plus célèbre, le plus réputé : la fameuse tranchée d’Arenberg.
C’est Jean Stablinski qui l’avait découverte et inscrite sur la longue liste des secteurs pavés de Paris-Roubaix en 1967. Ancien mineur et coureur professionnel, il est le seul à connaitre la Trouée d’Arenberg au-dessus et au-dessous des pavés.

Aujourd’hui, je suis au-dessus, les derniers mètres sont comme toujours éprouvants, mais ce n’est pas un jour de course, je suis là pour tester le Lapierre PULSIUM 500. Et si nous sommes dans le Nord, sur ces pavés mythiques, c’est que ce vélo est taillé pour l’endurance, les longues distances et les routes plus ou moins confortables. Le PULSIUM intègre des éléments de confort, comme un insert élastomère placé entre le tube de selle et le tube supérieur, cette bague absorbe les vibrations et ménage le cycliste sur de longues distances. Le groupe Shimano 105 a fait ces preuves, il est efficace et résistant, la selle Fizik est confortable, en gros les périphériques sont à la hauteur du cadre. Un petit bémol sur les roues qui peuvent être de bonnes roues pour l’hiver mais bien que légères, je les trouve trop « molles » pour un vélo de ce type. Le cadre en carbone rend bien l’énergie tout en restant confortable mais les roues Shimano RS10 ne sont pas flatteuses. Le poste de pilotage est bien racé tout faisant la part belle au confort, malgré les pavés et les kilomètres, je n’ai pas souffert des cervicales. Dans les descentes, le vélo est rassurant, pas besoin d’être un pilote pour savourer grâce à sa position confortable.

Pour résumer, le PULSIUM est un vélo parfait pour du cyclosport, des longues distances sur des revêtements éprouvants, ou quelqu’un qui se remet au vélo et qui à besoin de confort.

Notre voyage sur les pavés vu par le photographe Stef Candé et la journaliste Patricia Oudit

Le modèle 2016 est au prix de 1 599,00 Euros
Quant au modèle 2018, il sortirai au prix de 3000 euros environ

Cadre PULSIUM SAT CARBON
Fourche PULSIUM 100% CARBON
Jeu de direction FSA 1″1/8 – 1″1/4 ORBIT C-33 44E
Roulement de pédalier SHIMANO PRESSFIT SMBB7141B
Pédalier SHIMANO 105 FC-R5800, 50X34T 170mm(XS,S) 172.5mm(M), 175mm(L,XL)
Potence LAPIERRE AS-LP2 -7° 31,8mm 90mm(XS,S) 100mm(M) 110mm(L) 120mm(XL
Tige de selle LAPIERRE SP-3D1 27,2*350mm
Cintre LAPIERRE HB-CR12 40cm(XS) 42cm(S,M,L) 44cm(XL)
Dérailleur Avant SHIMANO 105 FD-R5801F
Dérailleur Arrière SHIMANO 105 RD-R5800GS, 11s
Freins SHIMANO 105 BR-R5800
Manettes SHIMANO 105 ST-5800 2x11s
Selle FIZIK ALIANTE R5
Roues SHIMANO RS10
Cassette SHIMANO 105 HG5800 11s 11-32T
Pneus CONTINENTAL Ultra Sport 2 SL 700X25

Environ 8,5kg en L

Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *