diverge-yann-gobert-9

TEST/Diverge Specialized

Depuis quelques semaines j’ai le plaisir de rouler avec le Specialized Diverge élite. Classé dans la catégorie « gravel bike », ce nouveau segment a fait naitre des vélos polyvalents, le Specialized Diverge élite est aussi à l’aise sur la route que dans les chemins. Parfait pour des sorties longues, grâce à la position confortable du poste avant, des pneus en 28mm, le DIVERGE a un rendement exceptionnel surtout en montée. Equipé d’un dégagement compatible avec des pneus de 35 mm (32 mm avec garde-boue), en changeant les pneus avec des crampons, on peut s’amuser aussi sur les chemins gras.

Avec le groupe Tiagra 10 vitesses de Shimano, le vélo est vraiment adapté à tous types de routes et de chemins. Toutes les pièces et accessoires ont été choisis avec intelligence. Tout est simple mais efficace. On se sent rassurer grâce au poste de pilotage confortable et précis. Des inserts Zertz dans la fourche et les haubans sont là pour réduire les micro-vibrations.

Le DIVERGE est disponible dans plusieurs configurations, notamment le DIVERGE COMP équipé des freins Shimano BR-785 à disques hydrauliques et du groupe 105.

En conclusion, pour 1500 euros, vous avez un vélo polyvalent, confortable mais nerveux et réactif, agile lors de sorties longues du dimanche mais aussi sur des chemins en mode cyclo-cross. Si vous avez pas la place et/ou le budget d’avoir un vélo pour tous les jours de la semaine, c’est le vélo qu’il vous faut !

Vous pouvez découvrir tous les DIVERGE chez Franscoop

diverge-yann-gobert-1 diverge-yann-gobert-2 diverge-yann-gobert
diverge-yann-gobert-6

diverge-yann-gobert-7

diverge-yann-gobert-8

Étiquettes : , ,
Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
    • fabien
    • 2 février 2016
    Répondre

    ils ne sont pas hydrauliques les freins sur les photos..

    • fabien
    • 2 février 2016
    Répondre

    j’ai rien dit (mal lu), avec mes excuses..

    • Lionnel
    • 20 novembre 2016
    Répondre

    Un des rares vélos nommés « gravel roads bikes » à en être vraiment un : véritable vélo de route, léger, rigide, efficace avec pneus lisses et plus fins que ceux de cyclocross. taillé par des Américains pour routes américaines non goudronnés mais revêtues, les fameuses grosses gravel roads qui filent droit à travers des états entiers et servent d’autoroutes aux gros camions US.

    Le problème, c’est que ce magnifique vélo ne sert pratiquement à rien chez nous ! On n’a pas de gravel roads !
    Que des routes goudronnées plus ou moins bien sur lesquelles passent les vélos de route, et des pistes ou chemins de terre sur lesquels un vtt tout rigide ou un cyclocross et leurs pneus cramponnés, plus larges et moins gonflés seront préférables.

    C’en est au point où les gens qui se sont laissé prendre par les sirènes du matraquage commercial passent autant de temps à chercher, repérer et tester des portions adaptes à leur « gravel » qu’à rouler.

    Parce que bon, quel est l’intérêt d’avoir un Diverge et ses qualités de vélo de route efficace pour devoir l’alourdir avec des pneus cramponnés de plus de 30 mm et peu gonflés pour qu’il passe sur nos pistes et chemins ? Et qu’il devienne un veau dès qu’on se retrouve sur goudron ? Autant partir direct sur un cyclocross et ses capacités d’accroche si on aime le cintre route, ou sur un VTT tout rigide si on préfère le cintre droit, ou qu’on passe aussi sur sentiers bien sinueux.

    C’est un peu hard comme avis, mais bon, je ne vois pas ce que je ferais de ce beau vélo sur les pistes DFCI provençales pleines de caillasses ou les chemins de vignes bien boueux que je prenais avec mon VTT acier tout rigide dans les années 90.

    Lionnel

    • joe
    • 9 mai 2017
    Répondre

    perso j ai craqué sur le vélo, testé en chemin bien hard
    en Dordogne grosses montés descentes dans les caillasses
    et ba ça passe
    sur route la rigidité du cadre et le profil du vélo permet de se faire plaisir ( sans toutefois pouvoir accrocher les vélo de route plus spécifique à cette pratique )
    pour ce prix on à un vélo très polyvalent qui seras un peu dur dans les chemins très accidentés et moins performant sur route mais c ‘est sa la polyvalence…

      • yann
      • 13 mai 2017
      Répondre

      Complètement d’accord avec toi. Et plus ça va plus j’aime ce vélo. Aujourd’hui je prendrais la version frein hydraulique si je devais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *