cover-morvan

Sur les sentiers du Morvan

Mini aventure à moins de 100 euros

C’est le dernier week-end de beau temps en ce mois d’octobre, et avec Pascal on a envi de faire durer les vacances en partant sur le GR de la traversée du Morvan le temps d’un week-end. L’objectif est de dépenser moins de 100 euros, voyage en train du retour compris. On est un peu à sec et surtout on veut se prouver qu’il n’y a pas besoin de beaucoup d’argent pour vivre des aventures, des moments exceptionnels. Pas besoin non plus d’aller au bout du monde, même si le Morvan n’est qu’ à quelques heures de Paris en train, le parc naturel du Morvan fourmille de lacs, de montées, de descentes et de petits chemins. Les vélos on les a : un cyclo-cross Spezialized Tricross pour moi et un VTT Sunn des années 90 pour Pascal. Pas besoin de grand chose : un tarp, duvet, un réchaud, popote, un couteau et de quoi réparer en cas de crevaison.

Départ de la gare de Bercy à 15h, nous descendons à Migennes en fin d’après midi. En sortant de la gare, nous partons le long d’un canal puis un peu de route, le but étant de rouler le plus possible vers Avalon où l’on doit peut-être retrouver un ami (Jean-Fred pour ne pas le citer). Comme d’habitude, nous goûtons les premiers kilomètres loin des villes avec gourmandise, on sourit et on appuie plus fort sur les pédales pour avoir cette ivresse de la vitesse, et retrouver nos sensations de gamins. Pas besoin de freiner, pas d’horaire, on se posera quand on sera fatigué ou qu’il fera nuit. On roule. On roule. On roule.

Nous passerons la nuit dans les coteaux, pas loin de Chablis en compagnie d’un bon bourgogne, de quelque millions d’étoiles et d’une chouette bavarde. Trempés par la rosée, nous nous faisons réveiller doucement par le soleil qui peine à sécher notre campement mais qui nous suivra toute la journée. Petit déjeuner copieux à Chablis et nous prenons la décision de choisir des chemins plutôt que la route pour rejoindre Avallon car le 3ème larron (Jean-Fred pour ne pas le citer une deuxième fois) ne sera pas de la partie. Les chemins sont assez roulants pour nos vélos chargés, nous traversons tant des champs, tant des forets, et pas un chat à l’horizon, ni un chevreuil d’ailleurs, mais juste quelques chasseurs de temps en temps. Alors nous chantons fort pour ne pas se faire repérer et faire fuir les candides lapins qui pourraient servir de dîner. Un petit ravitaillement de saucisses, pain, fromage et vin à Avallon, et on fonce sur le chemin de la Grande Traversée du Morvan (GTM) très bien balisée mais plus technique que les chemins de ce matin. ça se secoue un peu, on met le pied à terre de temps en temps, on traverse une rivière mais qu’est-ce qu’on est bien ! Il faut juste regarder où l’on va poser sa roue avant, sentir l’odeur de la forêt, regarder la carte, les kilomètres s’enchaînent sans fatigue. Une pause de temps en temps histoire de grignoter un fruit sec et boire de l’eau et j’ai déjà envie d’avancer encore. Mais, le jour commence à baisser en même temps que nos forces, on s’est fixé pour objectif l’étang de Marrault pour faire griller nos saucisses et dormir. Comme d’habitude, Pascal s’occupe du feu, moi de l’abri, on est aux premières loges pour observer le ballet des oiseaux qui tournent au-dessus de l’étang, des échassiers qui pêchent et imaginer la tête des animaux qui font des bruits étranges autour de nous ! On reste autour du feu à regarder les étoiles et écouter nos voisins jusqu’à tard avant de rejoindre le tarp que j’ai installé pour ne pas nous faire tremper comme la veille.

La région des petits lacs

La nuit a été calme, nous nous levons avec le soleil et en même temps que les animaux qui viennent se nourrir tout autour de cet étang. Nous reprenons les chemins de la GTM toujours aussi bucoliques, qui passent entre les dizaines d’étangs ou lacs du parc naturel du Morvan. Le but est rejoindre Avallon où nous devons reprendre le train pour Paris en fin d’après midi. Avec les crevaisons et le côté touristique que prend notre balade, la moyenne baisse mais c’est pas le sujet. On est là pour découvrir une région et prendre notre temps. Profitons de ces derniers moments de soleil et de petits chemins avant de retrouver Paris!

IMG_1336 IMG_1353

DCIM100GOPRO     IMG_1357 IMG_1358

DCIM100GOPROIMG_1362 IMG_1365 IMG_1371 IMG_1379 IMG_1383 IMG_1385 IMG_1395 IMG_1404  IMG_1411 IMG_1412 IMG_1417 IMG_1419 IMG_1424 IMG_1426

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , ,
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *