KT_140905_Day7_TransAlpsRun_cover

Transalpine Run – day#7

Avant derniere étape mais certainement une des plus physiques. Nous entrons dans le massif des Dolomites et le tracé promet de beaux chemins escarpés, du dénivelé et de la descente technique.

Nous espérons rester dans le sas A jusqu’à la fin mais je sais que tout peut basculer en quelles heures, alors, nous décidons de partir sur un rythme moyen de 10km/h car les 12 premiers kilometres sont assez plats et peuvent nous permettent de prendre un peu d’avance ou, au moins, de ne pas en perdre. Je commence à avoir les jambes un peu raides mais c’est la même chose pour tout le monde. Sauf pour Pablo, qui continu a faire des blagues aux photographes ou au cameraman en passant devant leur objectif en sprintant ou en faisant des sauts de cabris !

Les paysage sont grandioses et me font oublier les difficultés du terrain. Nous sommes entrés dans une réserve naturelle protégée, aucune trace de l’homme et un décor minéral très impressionnant. Après une belle descente technique et assez éprouvante pour les tendons – qui commencent à tirer fort – nous arrivons au bord du Lac de Braies, véritable décor de cinéma. Les montagnes se reflètent dans l’eau transparente, le rêve ! Mais nous ne pouvons pas prendre le temps de nous arrêter trop longtemps, nous voulons essayer d’améliorer notre classement. Pablo a la compétition dans le sang et je sens à certains moments qu’il a envie de se frotter aux meilleures équipes, mais s’il y a plus de 2mn d’écart entre nous à l’un des contrôles, nous prenons 1 heure de pénalité, c’est la règle principale de la TAR.

La dernière montée de la journée est très raide et c’est grâce aux encouragements de Pablo que j’arrive à accélérer et à dépasser quelques participants. Le sentier est très escarpé et certains passages demandent du calme et de ne pas avoir trop le vertige. La descente est un single dans un pierrier qui finit de m’user les genoux mais qui nous amène rapidement sur la ligne d’arrivée ou l’on peut se reposer les muscles dans la fontaine du village. Nous savourons la journée avec Pablo car nous savons que le plus dur est derrière nous, demain nous aurons à relier Sexten pour être finisher.

En tête du classement homme, rien ne bouge, les Allemands du team SALOMON DEUTSCHLAND (Hugenschmidt Stephan & Berner Mirco) sont toujours premiers avec presque 1 heure d’avance sur les 2ème, les espagnols du team LA SPORTIVA – MULTIPOWER (Gil Alfredo & Lopez Castan David). L’équipe GARMIN AVENTURE de Caroline Freslon-Bette et Jean-Christophe Bette reste sur la 3ème marche mais Caroline a l’air d’avoir souffert beaucoup au long de cette journée et nous espérons tous qu’ils pourront prendre le départ demain. Quant à nous, nous conservons la 20ème place du classement qui va nous permettre de prendre le départ dans le sas A pour la dernière journée de la Transalpine Run.

à demain

GTAR_2014_7800

GTAR_2014_8697

GTAR_2014_8756

GTAR_2014_9676-12

GTAR_2014_10205-19

GTAR_2014_10481-39

KT_140904_Day6_TransAlpsRun_8802

KT_140905_Day7_TransAlpsRun_0023

KT_140905_Day7_TransAlpsRun_0669

KT_140905_Day7_TransAlpsRun_1730

KT_140905_Day7_TransAlpsRun_9723

Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
    • hervé
    • 14 septembre 2014
    Répondre

    j’espère que l’atterrissage ne sera pas trop dur
    Bonne récup
    à plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *