S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_cover

TEST // Salomon // S-Lab sense 3 ultra soft ground

UN AN QUE LA SENSE ULTRA EST A MES PIEDS

Avec elle, j’ai fait l’UTMB 2013 et pas mal de courses cette année. Elle a vécu 600km environ.
Ma deuxième paire a, pour le moment, environ 400 kilomètres et pourra en faire encore 200 je pense.
Je les ai utilisé en majorité sur terrain montagneux, pierriers etc. Et, elles n’ont pas démérité. Pour les entrainements sur terrains plus plats et plus roulants j’ai une autre paire plus souple.

LE MODELE :

La notoriété de Salomon n’est plus à faire dans le trail running. Beaucoup d’expérience sur le terrain, Salomon a été dans les premières marques à foncer sur les chemins et à proposer des chaussures adaptées à la course à pied en montagne. Et, la marque ne s’endort pas sur ses lauriers et propose tous les ans des améliorations et des nouveaux modèles.

TECHNOLOGIES

  • construction sans coutures
  • effet chausson : le SENSIFIT™ aide au maintien du pied
  • bonne évacuation de l’eau et ultra-respirante
  • pare pierre
  • semelle Softground cramponnée avec le Dynamic Traction
  • laçage rapide

LE TEST :

Chose importante : cette chaussure est faite pour les coureurs légers qui possèdent une attaque médio ou avant du pied. Le drop de 4mm (différence entre l’épaisseur de l’avant et celle de l’arrière de la chaussure) interdit une attaque par le talon sans se faire mal. Le poids annoncé par Salomon est de 240gr en pointure 8.5, ce qui en fait une des chaussures les plus légères du marché. Il faudra peut-être que les premières séances soit courtes pour s’habituer sans se faire mal.

Personnellement, ma foulée a évolué ces dernières années et j’ai vite apprécié le dynamisme de la Sense. Les premières sorties m’ont fait sentir mes mollets un peu, mais rien de douloureux. Attention de ne pas forcer coûte que coûte et de finir avec une tendinite.

DYNAMISME
Ce nouveau modèle a intégré des évolutions qui les rendent plus légères et encore plus dynamiques. Elle offre un mouvement plus naturel et un gros retour d’énergie. En clair dans les montées, on a l’impression de courir pied nus, dans les descentes on vole en faisant des petites touches et sur le plat, elles me font une bonne impression même si ce n’est pas leur terrain de jeu préféré.

ACCROCHE
La semelle est un gros atout de cette chaussure : parfaite dans un terrain souple ou gras, très bonne évacuation, une gomme pas trop dure qui permet d’accrocher aussi sur les cailloux. A part les speedcross, je ne vois pas de concurrents au même niveau.

CONCLUSION
Très bon maintien du pied, superbe accroche, hyper dynamique … pour moi c’est tout simplement la meilleure chaussure que j’ai utilisé pour la compétition et notamment sur des ultras. Un conseil pour les porteurs semelles orthopédiques : il faut absolument les essayer avec elles, car la semelle de propreté est très fine (2mm d’épaisseur). Au bout de 2 sorties la chaussure se détend un peu et le coté raide qui peut surprendre ne dure pas. Evidemment les Sense ont une durée de vie qui est en rapport avec les terrains où l’on court et leur légèreté en font aussi des chaussures plus « fragiles ».

Prix public : 170 euros

 

 

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_01

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_02

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_03

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_04

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_05

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_06

S-LAB SENSE 3 ULTRA SG_07

Étiquettes : ,
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *