maxi-race_cover

Maxi-Race d’Annecy

Annulée l’année dernière pour cause de mauvaise météo (neige au Semnoz en juin), je voulais absolument participer cette année à la Maxi-Race d’Annecy. Pour préparer mes prochaines courses, j’ai préféré m’inscrire à la XL-Race qui suit le même parcours que la Maxi-Race et propose 86km mais en deux jours.

JOUR1
Départ à 4h du matin de la plage d’Albigny à Annecy pour 44km et 2550D+ avec les 470 participants de la XL-Race mais aussi ceux du relais. Après les premiers kilomètres de plat, le chemin en direction du Col du Semnoz est tout de suite raide, nous devons commencer à marcher pour ne pas nous griller dès les premiers kilomètres. Puis, le chemin serpente dans la forêt plus doucement et je peux me remettre à courir à mon rythme sans me mettre dans le rouge. Nous sommes en plein dans la couche nuageuse, je suis complètement trempé par l’humidité ambiante mais le soleil commence à se lever et les feuillus laissent la place aux conifères puis aux près qui annoncent la proximité du col. Une fois arrivé en haut du col en petite foulée, je relève la tête et tombe sur le magnifique panorama : une mer de nuage d’où émergent les sommets alentours, parfois enneigés et tous éclairés par la lumière rasante du soleil levant.

Il est 6h30 et tout le monde s’arrête pour profiter quelques minutes de ce spectacle avant de descendre vers le ravitaillement. Je passe rapidement sans m’attarder et file droit dans la descente avec un bon rythme. Je sens que j’ai bien progressé depuis l’UTMB et je prends du plaisir à courir dans cette descente légèrement technique, je reprends même quelques places. La deuxième montée est un peu plus raide et je peine un peu plus certainement à cause des 3 petits kilos que je traîne depuis cet hiver… J’ai fait le choix de ne pas prendre de bâton pour être plus libre dans les descentes mais dans cette côte j’aimerais bien m’appuyer pour avancer un plus vite. Je patiente et essaye de pas me griller car ce n’est que le premier jour et, en ayant discuté avec des participants, tout le monde me met en garde sur le dénivelé qui nous attend demain et aussi sur une descente réputée assez cassante.

J’essaie de pas perdre de temps dans la dernière descente, je croise des coureurs qui la prennent à « reculons », signe que certains on déjà les cuisses qui brûlent. Quelques chutes et un bâton qui casse sous le poids d’un coureur : les signes que la journée a été longue pour certains car depuis quelques kilomètres, je rattrape des participants de la Maxi-Race, partis une heure plus tôt que moi.

Encore 3 kilomètres de plat et nous arrivons à Doussard et à la fin de la première journée. Tandis que certains continuent car pour eux la ligne d’arrivée est encore à 43km, c’est terminé pour moi aujourd’hui. Après 6h12 de course je peux me reposer pour préparer la deuxième journée qui m’attend.

JOUR2
Ce matin c’est grasse mat ! Levé à 5h30 pour un départ à 7h accompagné par Loïc qui lui prend le départ de la Marathon Race une heure après moi. C’est son premier trail et la première fois qu’il va courir plus de 30km. Il est prêt, bien entraîné et impatient de prendre le départ. Je retrouve les 370 coureurs sur la ligne, tous un peu encore endormis mais heureux de reprendre la route des montagnes sous un soleil annoncé par la météo. Pour le moment il fait frais, et nous partont sur un petit rythme pour les premiers kilomètres de plat avant d’attaquer la montée vers le col de la Forclaz où je cours au maximum malgré la difficulté de dépasser sur ce petit sentier escarpé. Une légère descente et nous attaquons la belle montée vers le Pas de l’Aulps où l’on peut profiter d’une vue magnifique sur le massif des Aravis et sur la Tournette. Les derniers kilomètres sont très raides mais j’oublie vite l’effort, porté par les encouragements des bénévoles et l’accueil des chèvres paisiblement installées.

Je me lance dans la descente vers Menton St-Bernard avec prudence comme me l’ont conseillé plusieurs fois de gens du coin. Comme promis, elle est roulante mais le piège est de se laisser aller à courir à fond et de se cramer les quadri. C’est là que je me fais rattraper par les premiers coureurs de la Marathon Race, partis une heure après moi et pour eux ce n’est pas la même histoire : le premier fonce droit dans la pente, sans prendre le soins d’éviter le pierrier, il est 3 fois plus rapide que moi et je le sens plutôt frais.

J’arrive au ravitaillement de Menton St-Bernard sous la chaleur et je prends le temps de bien manger et de bien m’hydrater avant de repartir en 76ème position. Je suis assez stable au niveau de ma position depuis hier et je sais qu’il reste encore une montée assez raide donc faut pas s’emballer et en garder dans les baskets. Je croise souvent les même et on commence à discuter pour faire passer le temps dans cette dernière difficulté, on échange nos points de vue et notre experience sur certaines courses. Je parle notamment avec un coureur qui vient de finir le Marathon des Sables 6 semaines plutôt et qui prépare l’UTMB tout simplement ! On parle et déjà c’est la dernière descente vers la plage d’Albigny et la ligne d’arrivée. Je me lâche un peu trop et je trébuche sur un caillou qui me fait lourdement tomber, heureusement sur une partie de terre souple. Quelques égratignures, des participants qui me demandent si tout va bien et je repars plus prudemment mais toujours à un bon rythme.

Je finis en même temps qu’un coureur très sympa avec qui j’ai discuté du Népal d’où il revenait, on passe la ligne ensemble et file vers le ravitaillement car 2 jours de barres énergétique et de gels ça use… Après un petit bain de pied dans le lac, je file accueillir Loïc qui finira son premier trail avec le sourire et sans bobo.

Au classement général je termine les 87km en 12h36mn40s et à la 74ème place au scratch. Je suis un peu déçu car je n’ai pas autant couru dans les montées comme j’aurais voulu mais je vois les progrès que j’ai fais en descente. La XL-Race n’était pas une finalité en soit mais plutôt une étape vers la grande course que je vais faire dans quelques mois. C’est aussi une façon de découvrir cette belle région d’Annecy où j’aimerais m’installer l’année prochaine. J’espère vous voir au départ des l’une des nombreuses courses proposées à Annecy l’an prochain. A noter qu’en 2015 la ville accueillera les championnats du monde de trail.

maxi-race_03

maxi-race_04

maxi-race_05

maxi-race_06

maxi-race_07

maxi-race_08

maxi-race_09

maxi-race_10

maxi-race_11

maxi-race_12

maxi-race_13

maxi-race_14

maxi-race_15

maxi-race_16

maxi-race_17

Étiquettes : , , ,
Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
  1. Répondre

    Chouette compte-rendu, tout en simplicité, j’aime beaucoup! Les photos sont superbes mais me font déjà mal aux cuisses et j’aime beaucoup le petit passage parmi les chèvres! 😀 Félicitations pour cette belle course!

    • Hervé
    • 8 juillet 2014
    Répondre

    Chouette compte rendu,
    à très bientôt sur les sentiers jurassiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *