trail templiers 2

Endurance Trail des Templiers

À peine passé la ligne d’arrivée de la TDS 2012, Sophie m’a encouragée à participer à l’UTMB 2014…
Une fois les comptes de points fait, j’ai commencé à chercher une course qui vaut 3 points pour pouvoir m’inscrire à l’UTMB et je suis tombé sur l’Endurance Trail des Templiers que je connaissais de nom. J’avais eu un aperçu des paysages il y a 4 ans quand j’avais participé à la course des Templiers, malheureusement j’avais dû abandonner àcause d’une grosse fatigue au 55e km.
Je saute dans un train direction Millau, débordé de boulot, je continue de bosser jusqu’à tard la veille. Je dors seulement 5h mais je meréveille avec une grosse envie de courir, c’est bon signe. 4h au matin, on se retrouve tous sur la ligne illuminée par les feux de détresse, la musique (toujours la même…) et on a tous envie de partir et de parcourir les chemins. Niveau météo, la pluie est prévue pour la grande partie de la journée et pour une fois elle ne se trompera pas.
Je pars doucement, j’essaie de m’alimenter et je sors assez rapidement la veste de pluie que je ne quitterai pas jusqu’à l’arrivée. Premières pentes, premier village traversé à la lueur des frontales, il est très tôt et pourtant les locaux nous encourage avec chaleur.

Je passe le plus rapidement possible aux ravitaillements mais je prendre quand même le soin de bien manger surtout du salé et je bois énormément. Pas de grosse fatigue, je continue d’avancer en me méfiant tout de même car certains locaux avec qui j’ai discuté me préviennent que la fin est assez dure.
Je passe un long moment à discuter avec une personne que je retrouverai à 500m de l’arrivée. d’ailleurs je crois que je n’ai jamais autant discuté en course.
J’arrive à augmenter ma vitesse malgré la météo qui est de pire en pire. Une longue descente me permet de remonter pas mal de places et je garde ce rythme jusqu’à la dernière montée qui s’avère moins difficile que je le croyais. Arrivé en haut du dernier causse, le dernier ravit se trouve dans un joli buron mais je m’attarde pas car le froid vient vite. Après un passage dans une grotte, une longue descente glissante fait râler la majorité des concurrents et nous arrivons dans un champ de boue pour enfin passer la ligne d’arrivée.

16hs42 minutes pour 95 km environ et 4800D . L’organisation a réduit intelligemment le parcours initial de 101 km à cause d’une météo humide. 221eme sur 518. Au total 780 inscrits, 660 partants, une centaine d’abandons, un très beau parcours plutôt roulant, une organisation sans failles pour une course plus tranquille que les Templiers et ses 3000 coureurs.

trail templiers 2 trail templiers 1 trail templiers 3 trail templiers 4 trail templiers 5 trail templiers 6

 

Étiquettes :
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *